EN FR

    Compte Mobilité à Mulhouse : l’usage du MaaS a doublé depuis septembre 2023.

    Publié le 12 janvier 2024

    Un MaaS, des résultats 💪 🤩

    « Depuis septembre 2023, l’usage du #CompteMobilité a doublé ⬇️
    […] plus de 4000 connexions par mois pour 10 000 utilisateurs actifs et plus de 70 000 euros de chiffre d’affaires rien que pour septembre. »

    Christophe Wolf, Directeur Mobilités et Transports de Mulhouse Alsace Agglomération s’est exprimé au sujet du Compte Mobilité lors d’une interview sur le média Le Périscope 🎤

    Une interview passionnante qui reprend l’historique du Compte Mobilité en rappelant la philosophie que nous avons suivie avec m2A lors de la création de la v2 de la 1ère application #MaaS de France : une #application sympa, pratique et utile pour favoriser les changements de comportements 🚙 ➡️ 🚲 🚌 🚶🏻‍♂️

    Le Compte Mobilité de Mulhouse Alsace Agglomération développé par Monkey Factory

    Alors, cet article et ces chiffres sont forcément très motivants pour nous en tant qu’éditeur. Nous sommes heureux et fiers de constater que notre travail porte ses fruits et à un impact concret 😎.

    Vous retrouverez plus d’informations sur notre travail pour réaliser la v2 du Compte Mobilité directement sur la page référence dédiée accessible par ici.

    Vous aimez les chiffres de ce genre ? Nous aussi 🤓

    Nous aurons bientôt davantage de statistiques à vous communiquer pour montrer l’impact concret de nos applications sur l’évolution des usages. À très vite 😗

    Ces articles pourraient vous intéresser :

    Monkey Factory se déploie à l’international

    Monkey Factory se déploie à l’international

    Dakar, nous voilà ! 🤩 🚀 2024 sera l’année de l’internationalisation de Monkey Factory avec notre contribution au projet sunuBRT. Parmi les projets MaaS et applications...

    Lire la suite

    Le récap 2023 de Monkey Factory

    Le récap 2023 de Monkey Factory

    Mais quelle année 2023 nous avons passée chez Monkey Factory 🤩 🚀 Des projets (quasi 😇) tous sortis du nid à l’heure, d’autres encore en couveuse...

    Lire la suite